Quel est le meilleur Graviola?

Nous avons comparé les trois produits les plus remarquables du marché et...

Graviola pour le cancer du sein

Graviola pour le cancer du sein

Cher lecteur.

Si vous êtes ici, c’est probablement parce que vous avez trouvé une grosseur dans votre sein qui n’était pas là auparavant, ou parce que quelqu’un autour de vous, peut-être même vous-même, vient de recevoir un diagnostic du cancer du sein. Ne vous inquiétez pas, première chose à faire?


Respirez !
Revoyons brièvement les choses que vous devriez savoir et, dans l’ensemble, n’oubliez pas que le cancer du sein a le taux de guérison le plus élevé. Nous allons y arriver, vous n’êtes pas seuls !

Est-ce que le Graviola peut guérir le cancer du sein ?

Actuellement, il existe de nombreuses études prouvant que Graviola est un supplément extrêmement efficace utilisé avec le traitement habituel pour combattre le cancer du sein. Les nombreuses propriétés du corossol, parmi lesquelles la capacité à se nourrir de cellules cancéreuses, contribuent de manière significative à réduire, voire éliminer les tumeurs. Nous vous recommandons de prendre “Graviola Prozono

Retrouvez les études ci-dessous

Que devrais-je savoir sur le cancer du sein ?

Prévention

Il n’existe pas de méthode qui permettrait de prévenir le cancer du sein à 100 %. Cependant, il a été prouvé qu’un mode de vie sain en faisant de l’exercice au moins 4 heures par semaine et en ayant une alimentation équilibrée réduit le risque d’en avoir.

Par contre, si 2 cas ou plus de cancer du sein sont apparus chez vos proches parents, vous devriez en parler à votre médecin afin qu’il puisse effectuer un test génétique sur vous pour déterminer si vous avez plus de chances que “normal” d’avoir cette maladie, en raison d’une mutation génétique.

Causes

Il est compliqué de parler des causes du cancer du sein. La cause la plus établie est la génétique. C’est pourquoi il est très important que vous discutiez avec votre médecin si 2 cas ou plus sont survenus dans votre famille, comme mentionné précédemment. Quant aux autres causes possibles, le fait de vivre une vie sans exercice physique et avec une alimentation riche en graisses et en sucres a également été associé à des facteurs de risque.

Symptômes

Les plus évidents, trouver une grosseur dans la région de la poitrine ou de l’aisselle. Par conséquent, il est très important d’effectuer des auto-examens une fois par mois. Nous trouvons également d’autres symptômes, tels que :

Enflure, rougeur ou douleur persistante au niveau de la poitrine. Changements dans la taille du sein Écoulement du mamelon Changements externes du mamelon tels que des ulcères, des croûtes ou des écailles dans la région Fossettes ou rides sur la peau

Types

Les types de cancer du sein sont établis en tenant compte de leur origine et du degré d’invasion :

Carcinome canalaire in situ

  • C’est le moins agressif puisqu’il provient des parois des canaux mammaires ; très localisé (focal), facilement excisé et ne cause pas de métastases. Le taux de guérison est de près de 100%.

Carcinome canalaire infiltrant ou invasif

  • C’est le plus courant. Il provient également des canaux mammaires, mais il s’infiltre dans le reste du tissu mammaire et peut se propager.

Carcinome lobulaire in situ

  • Ce n’est pas un cancer en soi, mais un indicateur de risque. Les personnes atteintes de ce type courent un risque élevé de développer la maladie. Lorsqu’il est détecté, la patiente doit subir des examens annuels afin de déceler un développement précoce potentiel du cancer du sein.

Carcinome lobulaire infiltrant ou invasif 

  • Ce type de cancer commence dans l’acini mammaire, qui est l’endroit où le lait est produit pendant la lactation. Il peut se propager au reste des tissus de l’organisme.

Carcinome inflammatoire

  • Ce type est assez agressif et à une croissance rapide. Il présente des symptômes assez évidents tels que le rougissement de la peau et l’augmentation de la température ; il plisse également la peau et fait apparaître des protubérances. Heureusement, il s’agit d’un cancer très rare dont le taux d’occurrence n’est que de 1 %.

Diagnostic

Il existe plusieurs méthodes pour le diagnostic. Votre spécialiste décidera lequel est le plus approprié dans chaque cas. Les principales méthodes sont

  • Mammographie
  • Ultrason
  • IRM

Il s’agit de tests non invasifs, qui visent à déterminer s’il y a un gonflement et si son aspect peut être soupçonné d’être malin ou non.

Biopsie

Bien qu’il en existe plusieurs types, on peut parler essentiellement de test invasif, puisqu’on prélève un échantillon du tissu suspect qui est ensuite analysé pour vérifier de façon définitive, s’il est cancérogène ou non.

Traitement

C’est en fait difficile à établir, mais heureusement la science continue de faire des progrès pour améliorer les types de traitement. Les plus courants sont :

Intervention chirurgicale

  • Le sein affecté est opéré pour enlever la grosseur. Il peut arriver qu’en ouvrant la poitrine, on découvre plus de zones affectées et que le traitement le plus sûr soit l’ablation de la poitrine entière.

Radiothérapie

  • En général, ce type de traitement consiste à soumettre le sein affecté à la radiothérapie de tous les types de rayons X afin d’éliminer les cellules cancéreuses possibles que le chirurgien n’a pas été en mesure de voir. Les patients sont habituellement soumis à des radiations quotidiennes pendant environ 5 semaines.
  • Son effet principal est la rougeur de la peau.

Chimiothérapie

  • Elle est administrée soit par voie orale, soit par injection intramusculaire ou intraveineuse. Comme pour la radiothérapie, son objectif principal est de tuer les cellules cancéreuses. Ses principaux effets secondaires sont la perte de cheveux, la nausée et la perte d’appétit.

D’autres traitements

  • Il existe d’autres traitements tels que les traitements hormonaux, dont le but (en général) est de contrôler le strogène, qui est une hormone nécessaire à la reproduction de la tumeur.
  • Il existe aussi d’autres traitements comme la thérapie ciblée, qui se caractérise par l’administration au patient d’un traitement ” formé ” pour tuer les cellules cancéreuses.

Vous pourriez trouver ceci intéressant...

Share This