Quel est le meilleur Graviola?

Nous avons comparé les trois produits les plus remarquables du marché et...

Graviola pour le cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire est l’un des plus difficiles à diagnostiquer. Cependant, nous allons vous aider à mieux connaître ce type de cancer, afin que vous soyez au courant de tout les symptôme possible et que vous consultiez un professionnel, au cas où vous auriez des doutes à son sujet.

Est-ce que le Graviola peut guérir le cancer de l’ovaire?

Actuellement, il existe de nombreuses études prouvant que Graviola est un supplément extrêmement efficace utilisé avec le traitement habituel pour combattre le cancer de l’ovaire. Ses nombreuses propriétés, parmi lesquelles la capacité à se nourrir de cellules cancéreuses, contribuent de manière significative à réduire, voire à éliminer les tumeurs. Nous vous recommandons de prendre “Graviola Prozono

Retrouvez les études ci-dessous

Que devrais-je savoir sur le cancer de l’ovaire?

Prévention

Bien qu’il n’existe pas de méthode qui permettrait de prévenir le cancer à 100 %, prendre certaines mesures qui sont en notre pouvoir peut réduire les facteurs de risque. Un mode de vie sain avec de l’exercice physique et une bonne nutrition s’avère être l’une des méthodes les plus efficaces pour prévenir le cancer.

Vous devez également tenir compte de la prédisposition génétique. Donc, s’il y a eu plusieurs cas dans votre famille, vous devriez le mentionner à votre médecin afin qu’il puisse effectuer le test génétique approprié.

Par contre, si vous êtes déjà ménopausée, éviter l’hormonothérapie substitutive après la ménopause peut aussi réduire la possibilité d’avoir un cancer de l’ovaire.

Notre expert pense :

Réduire la consommation de soja et prendre 40 mL de Graviola ozoné à jeun.

Causes

Il n’est pas facile de déterminer les causes du cancer de l’ovaire. Cependant, il y a des facteurs de risque dont vous devez tenir compte, comme la prédisposition génétique, le fait de ne pas avoir un poids adéquat ou de prendre des hormones de remplacement après la ménopause.

Symptômes

Les symptômes du cancer de l’ovaire ne sont pas faciles à différencier, car beaucoup d’entre eux peuvent être causés par une variété de diagnostics beaucoup moins graves. Cependant, nous allons vous donner quelques indications afin que vous puissiez évaluer si vous devriez visiter le médecin :

  • Ballonnements abdominaux et/ou douleurs abdominales
  • Douleurs pelviennes et lors des rapports sexuels
  • Douleurs dorsales
  • Sensation de satiété, difficulté à manger, indigestion et/ou constipation
  • Irrégularités menstruelles et/ou sécrétions vaginales qui peuvent être présentées tachées de sang ou simplement blanches ou transparentes.
  • Difficulté à manger ou sensation de satiété qui se manifeste rapidement

Types

Il existe plusieurs types de cancer de l’ovaire. Nous allons réviser en général, sans trop de détails techniques, les principaux types de tumeurs qui causent ou peuvent causer cette maladie :

  • Tumeurs épithéliales : Il s’agit du type le plus courant et il s’agit presque toujours d’une tumeur maligne. Ils proviennent des tissus qui recouvrent l’ovaire. Les trois types les plus courants sont : Tumeurs séreuses, muqueuses et endométrioïdes.
  • Tumeur des cellules germinales : Bien qu’ils soient moins fréquents, ils sont les plus fréquents chez les jeunes femmes. Ils ont tendance à être bénins, cependant, ce groupe comprend le dysgerminome, qui est malin et dont souffrent habituellement les femmes de moins de 30 ans. Les tumeurs des cellules germinales provoquent habituellement des douleurs abdominales et des ballonnements.
  • Des tumeurs du stroma cordial sexuel : Dans cette typologie, il y en a plusieurs de type bénin. La plus dangereuse est la tumeur de la cellule Granulosa. En général, les femmes ménopausées ont tendance à en souffrir et ses symptômes vont de l’aménorrhée aux saignements abondants.

Diagnostic

Après un examen médical au cours duquel la région pelvienne est palpée, d’autres tests sont effectués si le médecin considère qu’il peut y avoir des facteurs de risque :

  • Test d’imagerie Le spécialiste essaiera de voir ce qui se passe dans vos ovaires. Pour ce faire, il utilisera des tests tels que l’échographie, la tomographie ou la radiographie pour vérifier la présence d’éléments suspects. Ce sont des tests non invasifs dont l’objectif principal est de “prendre une photo” de votre intérieur.
  • Tests invasifs Si le médecin observe des facteurs de risque, il envisagera d’effectuer un test plus invasif, d’une prise de sang à une laparoscopie, qui consiste à insérer une petite sonde avec caméra et lumière à travers une petite incision dans l’abdomen ; Colonoscopie : un dispositif similaire à celui utilisé en laparoscopie est inséré, mais cette fois par l’anus sans incision ; Biopsie : consiste à extraire un échantillon du tissu suspect pour analyse et conclure sans aucun doute, s’il est carcinogène ou pas.

Traitements

Le traitement dépendra dans une large mesure du type de cancer de l’ovaire que vous avez et du stade auquel il se trouve. En général, nous trouvons :

  • Intervention chirurgicale Si la tumeur n’affecte pas le reste du corps, on procède habituellement à une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur ou l’ovaire entier.
  • Radiothérapie En général, ce type de traitement consiste à soumettre la zone affectée à la radiation de tous les types de rayons X pour éliminer les cellules cancéreuses que le chirurgien n’a pas pu voir. Les patients sont habituellement soumis à des radiations quotidiennes pendant environ 5 semaines.
  • Chimiothérapie Elle est administrée soit par voie orale, soit par injection intramusculaire ou intraveineuse. Comme pour la radiothérapie, son objectif principal est de tuer les cellules cancéreuses. Ses principaux effets secondaires sont la perte de cheveux, la nausée et la perte d’appétit.
  • D’autres traitements Il existe d’autres traitements tels que les traitements hormonaux, dont le but (en général) est de contrôler le strogène, qui est une hormone nécessaire à la reproduction de la tumeur. Il existe aussi d’autres traitements comme la thérapie ciblée, qui se caractérise par l’administration au patient d’un traitement ” formé ” pour tuer les cellules cancéreuses.

La meilleure façon d’améliorer les traitements du cancer de l’ovaire est d’utiliser des suppléments alimentaires comme l’ozone, le Graviola, les suppléments de télomérase.

Vous pourriez trouver ceci intéressant...

Share This